Homme âgé recevant de l'oxygène d'un concentrateur d'oxygène, assis sur un sofa et pliant sa lessive.

Quels traitements pourraient être appropriés dans mon cas?

Faits clés

  • La surveillance des symptômes est un outil puissant conçu pour vous aider à avoir des discussions éclairées avec votre médecin et l’équipe soignante.
  • La maîtrise de la toux est souvent un objectif important autant pour vous que pour l’équipe soignante.
  • Des antifibrotiques peuvent être prescrits pour aider à réduire la formation de nouvelles cicatrices, ce qui pourrait aider à ralentir la progression de la FPI.

Il n’y a pas de remède ou de moyen d’inverser la fibrose pulmonaire, en particulier la fibrose pulmonaire idiopathique, mais diverses thérapies peuvent contribuer à soulager vos symptômes. Les stratégies de traitement comprennent les suivantes :

  • médicaments qui ralentissent la formation de nouvelles cicatrices dans les poumons
  • réadaptation pulmonaire
  • oxygénothérapie
  • transplantation pulmonaire

Le principal objectif de votre traitement sera généralement d’essayer de maîtriser vos symptômes. Vous et votre équipe soignante travaillerez à l’élaboration d’un plan de traitement adapté à vos besoins.

Il est important de se rappeler que les décisions quant au traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique sont propres à chaque patient. La décision quant au traitement peut être influencée par des facteurs tels que :

  • Les autres maladies dont vous pourriez être atteint
  • Les autres médicaments que vous prenez
  • Les effets secondaires du traitement
  • Le risque d’exacerbations aiguës (une aggravation soudaine et rapide de votre maladie)
  • Votre âge et votre condition physique
  • Vos préférences de traitement personnelles
  • Le degré de confort et d’expérience de votre pneumologue

Il est important de parler à l’équipe soignante des options de traitement qui pourraient vous convenir.

En plus de la réadaptation pulmonaire, de l’oxygénothérapie et de la transplantation pulmonaire, quelques médicaments sont disponibles pour le traitement de la fibrose pulmonaire. Ces médicaments appartiennent à une classe connue sous le nom d’antifibrotiques. Parlez à votre médecin pour savoir s’il s’agit d’une option thérapeutique appropriée pour vous.

Au Canada, deux antifibrotiques sont offerts : le nintedanib et la pirfénidone.

Le nintedanib est offert au Canada pour le traitement de :

  • la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI)

Pour en apprendre davantage sur le nintedanib, cliquez ici.

La pirfénidone est offerte au Canada pour le traitement de :

  • la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI)

Pour en apprendre davantage sur la pirfénidone, cliquez ici.

Votre médecin peut également prescrire des traitements autres que des antifibrotiques. Ces traitements peuvent viser à atténuer vos symptômes et à améliorer votre bien-être général et peuvent comprendre la réadaptation pulmonaire ou l’oxygénothérapie. L’équipe soignante tiendra toujours compte de votre situation personnelle et travaillera avec vous pour décider du plan de traitement qui vous convient le mieux.

  • Oxygénothérapie : L’oxygénothérapie peut vous aider à effectuer vos tâches quotidiennes en vous fournissant un supplément d’oxygène.
  • Réadaptation pulmonaire : La réadaptation pulmonaire est un programme d’éducation et d’exercices qui peut aider à améliorer la qualité de vie.

Parlez à votre médecin des options de traitement accessibles et discutez de celles qui vous conviennent le mieux.

« L’une des [ressources] les plus utiles venait d’un des médicaments que je prenais… Ça m’a beaucoup aidé; j’ai lu certains des renseignements sur la façon dont ce médicament en particulier pourrait aider, bien qu’il ne soit pas un remède. C’est de là qu’est venue une grande partie de ce que j’appelle ’’la vérité‘’, la vérité par rapport à l’Internet, parce qu’il y a tellement de choses sur l’Internet que, finalement, on ne sait pas. »

– Jenny, Ontario
(1 an après le diagnostic)*

* Le nom a été changé pour préserver la confidentialité.